Comité Exécutif de la FAPE ENGIE - 15 mars 2019 : 10 nouveaux projets en faveur de l'insertion professionnelle 

Lors de sa réunion du 15 mars 2019, le Comité Exécutif de la FAPE ENGIE a accordé 60 000 euros de subvention à 10 associations et  entreprises d'insertion qui agissent pour favoriser l’insertion et l’emploi des publics qui en sont le plus éloignés.

 

#1. AGOE, 6000 €, Montigny-lès-Cormeilles (95370)

L'Association pour la Gestion d’Outils D’Insertion par L’Economique (AGOIE) créée en 1994 porte trois chantiers d'insertion dont les activités sont la maintenance et le reconditionnement informatique, le second oeuvre du bâtiment (peinture, maçonnerie, menuiserie, petits travaux d'électricité et de plomberie…) et l'entretien/la création des espaces verts. Depuis début 2018, AGOIE a pour objectif de créer une seconde équipe "espaces verts" afin de pouvoir accueillir jusqu’à 12 salariés en insertion, ils sont 6 aujourd'hui, l’achat de matériel adapté est nécessaire pour accompagner ce développement.

Subvention de 6 000 € pour l'achat de machines (aspirateur de feuilles, broyeur,…) pour le chantier d'insertion "espaces verts".

 

#2. L'Atelière , 6000 € Payzac (07230)

L’Atelière est un ACI dont l’activité repose sur la collecte, le tri et le recyclage textile. L’ACI permet à un public en voie d’exclusion sociale et professionnelle d’engager un parcours d’insertion en s’appuyant sur une activité artisanale comprenant création textile, tissage et vente de vêtements en boutique et sur internet. L’activité de l’ACI est clairement à destination d’un public féminin, particulièrement en difficulté en vue d’une insertion professionnelle et un accès à des emplois durables. Afin de mieux faire connaitre ses produits, l’association possède un site internet et un Facebook, avec vente en ligne de la production.

Subvention de 6 000 € pour l’achat d'une vingtaine de containers métalliques de collecte d'occasion.

 

#3. Sol'Terris, 6000 €, Forcalquier (04300)

Situé dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Sol'Terris propose des activités d’entretien de l’environnement et de gestion des déchets, ses activités concernent le débroussaillage, l’élagage et l’abattage et l’entretien des rivières. L’association compte 4 permanents et 12 postes conventionnés en insertion. L’association doit acheter un nouveau broyeur car cette activité apporte une offre complémentaire indispensable pour les chantiers de débroussaillement et d’élagage.

Subvention de 6 000 € pour investir dans un nouveau broyeur conforme aux exigences actuelles (bruit, pollution).

 

#4. Ateliers et jardins de l’argente ligne, 6000 €, Saint Dizier (52100)

L’association Ateliers et jardins de l’argente ligne (AJAL) est un Atelier et Chantier d’Insertion (ACI) créée en mai 2012 par la reprise de l’activité de recyclage des cartons, du papier et du plastique d’une précédente structure nommée ASLO. Les clients d’AJAL sont des industriels, des commerçants et des établissements publics (collèges, lycées, hôpitaux, bâtiments communaux…). Fonctionnant uniquement avec des bénévoles la première année, l'association compte aujourd'hui 3 permanents et 15 salariés en insertion.

Subvention de 6 000 € pour l’achat d’un second véhicule utilitaire pour faciliter la collecte et garantir la viabilité du chantier.

 

#5. Trait d’union, 6000 €, Hazebrouck (59190)

L’association Trait d’Union a été créée en 1989. Elle est installée dans le Nord de la France, à Hazebrouck. Elle se compose de 3 ACI : un atelier de revalorisation de palettes, un atelier Forêt/Environnement et un atelier Bâtiment. Les effectifs se composent de 6 emplois permanents et de 91 emplois en insertion en 2018, avec une surreprésentation des hommes ( 77%), âgés de 26 à 50 ans, peu formés et sans emploi depuis plus de 2 ans. En partenariat avec l’ONF, l’équipe forêt intervient sur l’entretien des circuits touristiques. Pour transporter les arbres abattus les équipes utilisent un tracteur et une benne mis en service en 1968.

Subvention de 6 000 € pour renouveler des engins de chantier et permettre d'approvisionner l’atelier palettes avec le bois provenant des travaux de la forêt et de maintenir ainsi les activités de l’ACI.

 

#6. Les genêts d’or, 6000 €,Saint Martin des Champs (29600)

La demande de subvention concerne l’Etablissement et Services d'Aide par le Travail (ESAT) de Landivisiau et son projet d’insertion au bénéfice des ouvriers en situation de handicap, l'établissement a ouvert ses portes en 1977. L’ESAT propose 3 ateliers de travail : espace vert (22 personnes), tri de papier/ désarchivage (22 personnes) et cuisine (6 personnes). Aujourd’hui, l'ESAT souhaite aller plus loin dans la gamme de prestations, afin d’augmenter les volumes de papiers recyclés en s'orientant vers la destruction de papiers confidentiels.

Subvention de 6 000 € pour financer l'achat d'un destructeur d’une capacité de 70 feuilles pour améliorer la productivité et la santé des salariés de l'ESAT.

 

#7. SIEL, 6000 €, Cusset (03300)

L’Association Solidarité Insertion Environnement Local (SIEL) porte depuis 2013 un ACI avec comme activité support une recyclerie (collecte, valorisation et vente d’objets issu du réemploi) ; son territoire d’intervention est la Communauté d’Agglomération de Vichy (39 communes, 85 700 habitants). SIEL emploie 8 permanents et a un conventionnement lui permettant d'accueillir 18 salariés en insertion. La demande de subvention concerne l'acquisition d'un nouveau véhicule de 20 m3 pour l'activité de collecte d'objets, dans l’optique d’augmenter les prises de rendez-vous chez les particuliers et surtout les professionnels, car le camion actuel est trop petit

Subvention de 6 000 € pour l'achat d'un nouveau camion avec pour objectif final de le transformer en recyclerie mobile pour aller toucher les populations rurales.

 

#8. Ateliers et Chantiers du Pays de la Mee, 6000 €, Châteaubriant (44110)

L’Ateliers et Chantiers du Pays de la Mée (ACPM) comporte deux entités, une association intermédiaire (AI) et un ACI, elle a été créée en janvier 1986. Basée à Chateaubriant, ses activités couvrent 26 communes du département de Loire-Atlantique. L’activité globale de l’ACPM couvre l’environnement pour 45%, les services à la personne pour 34% et le bâtiment. Les destinataires de ces prestations sont les particuliers (38%), les communes (32%) et les entreprises (30%). L’ACPM est gérée par 10 salariés permanents qui ont accompagné 65 salariés en insertion (19,5 ETP) en 2018.

Subvention de 6 000 € pour acheter et aménager un local à vocation pédagogique afin de renforcer la sécurité des salariés tout en le rendant accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

#9. Emmaüs Coup de Main, 6000 € ,Pantin (93500)

L’association Emmaüs Coup de Main, créée en 1995, est un lieu d'accueil, de travail et de solidarité. Son projet associatif se structure autour d’un accompagnement global plus particulièrement orienté vers les familles en situation de rue ou vivant sur des bidonvilles. Il conjugue différentes initiatives en matière d’hébergement et d’insertion par l'activité économique. L’association employait 87 personnes en 2017, dont 67 en insertion et 20 salariés permanents. Compte-tenu de la vétusté de la flotte de véhicules (13 ans en moyenne), l’association doit acheter un nouveau camion type Master, ainsi que du matériel permettant l’amélioration des conditions de travail et la productivité.

Subvention de 6 000 € pour remplacer le camion de l’association et permettre d'améliorer la productivité et la sécurité des collectes.

  

#10. Quercy Contact Services, 6000 €, Montcuq (46800)

Conventionné avec l’Etat et le Conseil Départemental du Lot, Quercy Contacts Services porte deux dispositifs d’insertion : une AI dédié aux services (bricolage, jardinage, entretien de la maison, manutention, restauration, etc.) et un ACI oeuvrant sur trois domaines d’activités : l’environnement, le nettoyage de locaux et l’entretien de la vigne. L'association comprend 11 salariés permanents pour 23 postes conventionnés (AI + ACI), 30 bénévoles accompagnent l'association. Début 2018, une nouvelle équipe a été est mise en place pour répondre spécifiquement aux besoins du secteur viticole, la demande de subvention concerne cette nouvelle activité.

Subvention de 6 000 € pour investir dans du matériel nécessaire à l'entretien de la vigne et contribuer à développer les activités de Quercy Contact Services et à développer l’emploi.

 

 

 

Retour liste