14 nouveaux projets en faveur de la lutte contre l'exclusion 


Lors de sa réunion du 11 juin 2020, le Comité Exécutif de la FAPE ENGIE a accordé plus de 100 000 euros de subventions à 14 associations qui luttent contre l'exclusion et le retour à l'emploi.

 

#1. Landes Ressourcerie, 40800 Aire sur l'Adour

10 000 € Landes Ressourcerie est une association créée en 2014 qui récupère, valorise et revend tout objet réemployable et réutilisable (électroménager, vaisselle, bibelots, textile, meubles, …). L’aide de 10 000 € accordée permettra de contribuer à l'achat d'une cabine de sablage qui permettra d'améliorer les conditions de travail des salariés mais également de gagner du temps.

 

#2. 13 A'Tipik, 13000 Marseille

10 000 € L’association 13 A’Tipik est un chantier d'insertion localisé à Marseille, c'est un support d’apprentissage axé principalement sur la confection pour des stylistes et artisans indépendants (vêtements et accessoires), ainsi que la transformation et l’adaptation de vêtements et accessoires pour personnes en situation de handicap. La subvention de 10 000 € servira à investir dans du matériel de confection (ex. machines à coudre, surfileuse,…) et s'inscrit dans un développement régulier des activités de l’association.

 

#3. Ateliers sans Frontières94380 Bonneuil-sur-Marne

10 000 € Ateliers Sans Frontières (ASF) est un chantier d’insertion créé en 2003 qui accueille plus de 120 jeunes et adultes fragilisés par an, pour les aider à construire leur projet de vie, à retrouver leur dignité et les amener à une situation personnelle et professionnelle stable. ASF promeut l’insertion par des activités solidaires à forte portée sociale ou environnementale (recyclage, économie circulaire, don de matériel revalorisé) qui donnent du sens au travail effectué par les salariés. Le COMEX a validé une subvention de 10 000 € pour l'achats de transpalettes et de matériels de logistique.

 

#4. Fleurs de Cocagne, 91630 Avrainville

10 000 € Fleurs de Cocagne d’Avrainville est une structure d'insertion par l'activité économique, membre du réseau de cocagne, qui offre des opportunités professionnelles aux femmes en difficulté via une activité d’horticulture biologique et une activité de maraichage. L'association utilise la production de fleurs biologiques comme terreau d’insertion. Les fleurs sont vendues sous forme de bouquets via le réseau « le comptoir local » et sur de l’évènementiel. Les paniers de légumes sont vendus sous forme d’abonnement. La subvention de 10 000 € accordée par la FAPE ENGIE permettra de contribuer à l'achat d'une serre et de matériel agricole et diversifier ainsi l’activité avec une production maraîchère mieux sécurisée que celle des fleurs qui est plus saisonnière.

 

#5. L'Eveil, 86000 Poitiers

10 000 € L’Éveil, créée le 9 novembre 1984, est une association de familles sur le quartier prioritaire des Couronneries à Poitiers qui a pour but de créer une dynamique de quartier pour rompre l'isolement et lutter contre toutes les exclusions, mettre en place des services ou loisirs accessibles à tous, promouvoir l'insertion des plus démunis et contribuer au développement de la solidarité. La subvention de 10 000 € accordée servira à l'installation d’un nouveau bi-tunnel équipé en irrigation de façon à développer la production sous serre dont la rentabilité est garantie.

 

#6. Les Ateliers de Gaia, Aix en Provence

10 000 € Le potager de Gaia fait partie de l’association les Ateliers de Gaia. Lancée en 2010, le chantier d’insertion poursuit son développement au sein de la commune de Gardanne. Le projet consiste à produire des semis et plants maraîchers dans un contexte de développement durable. L’autoproduction de plants permet d’être autonome. La subvention de 10 000 € accordée permettra de contribuer à l'achat d'une serre bioclimatique à ossature bois pour la production de semis et de plants maraichers (autoproduction).

 

#7. Recyclerie du Pays de Bray, 60650 La Chapelle aux pots

8 000 € Créée en 2000, la Recyclerie est une association située dans l’Oise, elle fait partie d’un ensemblier d’insertion "La Maison de l’Economie Solidaire" avec un statut de SCIC. Les activités de la recyclerie concerne la collecte, la vente d’objet de réemploi et de matériaux recyclables, la sensibilisation à la prévention des déchets, une laverie-blanchisserie. La subvention de 8 000 € accordée sera utilisée pour réaliser les investissements en matériels pour la création de l'espace de valorisation "Bray’Lab".

 

#8. Penelope Association Barre, 89000 Sens

8 000 € L’association Pénélope BARRE est un chantier d’Insertion créé en 1994 à Sens à l’initiative du Secours Catholique et de l’Entraide Protestante. L’ACI exerce ses activités dans la collecte, la récupération, l’enlèvement, l’économie circulaire, le repassage, la couture, la blanchisserie et la création. La subvention de 8 000 € accordée par la FAPE ENGIE permettra de financer une partie des aménagements des ateliers et de la boutique dont certains sont obligatoires ce qui permettra d’accueillir les salariés et les bénévoles dans des conditions de travail suffisantes et respectueuses en matière de sécurité et d’aménagement de travail.

 

#9. Au Bruit du Bonheur

Kokot Nomad, 64024 Anglet, 8 000 € L’association Au bruit du Bonheur est née récemment, début 2019, de la rencontre entre une gérante de restaurant et une directrice d’association souhaitant travailler ensemble sur un projet alliant les valeurs d’inclusion, de solidarité et d’écologie. Le prix du repas devrait varier entre 8 € et 14€ et un repas serait proposé pour 3€ aux personnes en difficulté. La subvention de 8 000 € accordée par la FAPE servira à financer en partie les équipement du futur restaurant : aménagement de la cuisine, travaux de plomberie et d'électricité.

 

#10. ATAO, 44000 Nantes

5 000 € ATAO ("toujours" en langue Bretonne) est un chantier d'insertion créé en 1999 à Nantes qui compte 3 pôles de compétences : Industrie, Mobilité, Environnement & Bâti. Le chantier est agrée pour 77 postes de salariés en contrats à durée déterminée d'Insertion. La subvention de 5 000 € accordée par la FAPE permettra à ATAO de renouveler l'équipement des ateliers et chantiers avec des outils de travail professionnels et modernes.

 

#11. AGIR, 36000 Chateauroux

5 000 € AGIR (Association pour Générer l'Insertion et la Réussite) est une association loi 1902 située à Châteauroux et créée en 1992 par des bénévoles du Secours Catholique. L’activité principale de l’association AGIR reste l’insertion professionnelle d’un public fragilisé et pour cela elle s'appuie sur des activités liées au textile : entretien, recyclage et vente. La subvention de 5 000 € accordée permettra de contribuer aux dépenses liées au lancement du site de e-commerce : création, licences, outils et matériels IT.

 

#12. IMAJ, 95680 Villiers le Bel

5 000 € L’Association IMAJ (Initiatives Multiples d’Actions auprès des Jeunes), fondée en 1984, est une structure du champ de l’Économie sociale et solidaire qui a pour mission d’intervenir auprès de jeunes et adultes rencontrant diverses difficultés en leur proposant un éventail d’actions répondant à la spécificité de leurs besoins. La subvention de 5 000 € accordée permettra de lancer les travaux et d'acheter les équipements : nécessaires à l'ouverture d’une nouvelle boutique à Fosses.

 

#13. Solidarités Nationales et Internationales

54700 Pont-à-Mousson, 5 000 € Basée à Pont-à-Mousson en Lorraine, l’association SNI a été créée en 1984. Elle a pour vocation d’agir dans les domaines de la solidarité en France et à l’international. Son activité concerne localement l’animation jeunesse, l’accueil social et les aides d’urgence ainsi que l’insertion professionnelle. La subvention de 5 000 € accordée permettra de contribuer à financer les travaux de rénovation de la salle des ventes.

 

#14. Table de Cana; 13000 Marseille

5 000 € Urgence COVID. La Table de Cana, entreprise d'insertion dans la restauration située à Marseille, a sollicité la FAPE dans le cadre d'un projet de livraison de repas pour les restaurants du cœur. Les membres du Comité de Sélection ont proposé une aide exceptionnelle de 5 000 € ce qui a permis de financer 550 repas (9€/repas).

 

La FAPE ENGIE a été créée le 1er janvier 2013 par le groupe ENGIE et les organisations syndicales représentatives CFDT, CFE-CGC, CGT, FO. Sa création témoigne de la volonté des membres fondateurs d'agir concrètement et durablement en faveur de l'insertion des personnes les plus éloignées de l'emploi. Le développement et la pérennité de ses engagements reposent exclusivement sur les dons des salariés et des retraités, abondés par les entreprises du groupe ENGIE
Pour être informé des actions soutenues par la FAPE ENGIE et pour faire un don www.fape-engie.fr
Agir pour l’emploi…on peut tous le faire

Retour liste